Droneo - drone marin autonome

analyse environnementale & cartographie des fonds marins

Les enjeux de gestion environnementale, de submersion et de suivi quantitatif et qualitatif des ressources en eau disponibles révèlent la nécessité de disposer de façon précise et régulière de mesures bathymétriques, hydro-sédimentaires mais aussi physico-chimiques.
Les techniques utilisées actuellement pour le suivi bathymétrique et hydro-sédimentaire sont généralement coûteuses, complexes à réaliser et peu adaptées  (rapport coût / performance) à une demande de mise à jour fréquente. C’est pourquoi nous avons développé Droneo, un drone marin autonome capable d’embarquer des capteurs utiles et adaptés à chaque application donnée. Le drone est idéal pour réaliser des campagnes de mesure à faible coût, de façon précise et continue sur des bassins hydrographiques de nature variée.

Le système Droneo comprend 2 grands éléments constitutifs :
• Le drone marin autonome, plate-forme générique multi usage permettant d’embarquer un ensemble de capteurs choisis selon les cas d’application et les milieux étudiés,
• Le PC de contrôle avec l’Interface Homme Machine (IHM) adaptée et les lois de contrôle commande permettront à la fois de préparer la mission et de la superviser lors de son déroulement automatique. Une manette de sécurité est prévu afin de reprendre manuellement le pilotage.

Le système Droneo est mis en place en respectant un mode opératoire en 3 phases principales :

Déploiement du drone : mise en place des capteurs choisis, vérification des équipements et mise à l’eau.
Paramétrage du PC Contrôle via l’IHM adaptée : définition de la surface à couvrir, choix du type de mission et choix du mode de fonctionnement (manuel ou automatique).

Lors de la campagne d’acquisition, le Droneo  réalise sa mission selon le mode de fonctionnement défini dans la phase de paramétrage. Le mode le plus complexe est le mode 100% autonome. Dans ce cas, le drone doit :

  • Gérer son déplacement : couverture de la zone d’acquisition, prévision de déplacement, optimisation du déplacement pour minimiser la consommation.
  • Gérer son énergie : connaissance de l’état de l’énergie, retour à une base de rechargement, rechargement batterie
    • Gérer les défaillances : remontées d’alerte vers le PC, choix du mode de défaillance (retour rivage, mode bouée, retour borne de rechargement…)
  • Gérer les acquisitions des différents capteurs :
    soit par des remontées d’information à propos du déroulement des mesures : par exemple zone entièrement couverte, problème d’acquisition…
    soit par une transmission en temps réel des données en fonction des capacités de la communication et de la taille des données.

Les données de l’ensemble des capteurs installés sur le drone sont fusionnées et présentées sur une interface de logiciel d’aide à la décision type HYPACK :

HYPACK

Nous contacter
Plaquette

La gestion de la ressource « eau » et son stockage sont des enjeux majeurs dans le domaine de l’agriculture. Aujourd’hui, de nombreux projets de barrages et de lacs collinaires voient le jour et leur entretien soulève plusieurs problématiques. L’un d’entre elle est la gestion de l’envasement. Celui-ci diminue progressivement la capacité de stockage des retenues d’eau. La perte est estimée à environ 10%. Aussi, par manque de données précises sur le volume réel d’eau disponible pour l’irrigation, ces retenues ne sont pas utilisées à leur capacité maximale. L’utilisation du drone marin Droneo afin de réaliser des mesures précises et à bas coût, permet de répondre à cette problématique.

L’hydrographie est un élément essentiel pour s’assurer que les navires de commerce ou de croisière peuvent accéder en toute sécurité aux ports. Chaque année les ports effectuent d’importantes campagnes de dragage pour assurer le maintien de la navigabilité. Ces dragages peuvent être plus précis et moins coûteux grâce à une meilleure connaissance de la cartographie et du niveau d’envasement des fonds aquatiques. Grâce au drone marin Droneo, les ports peuvent mettre en place une solution de surveillance régulière et continue à bas coût.

L’envasement réduit considérablement la capacité de stockage des barrages. Cet envasement est essentiellement dû à l’accumulation de sédiments érodés à l’amont. A l’échelle mondiale il est estimé que les barrages retiennent jusqu’à 30% du flux terrestre de sédiments qui arrivent aux océans. Les gestionnaires sont alors obligés d’effectuer des chasses d’entretien des ouvrages ou encore des dragages très coûteux. Le Droneo apporte une réponse à ces problématiques de surveillance et d’entretien des ouvrages.

Les prestataires de services utilisant Droneo