Droneo : une version mini pour séduire les TPE et PME

Droneo : une version mini pour séduire les TPE et PME

R&Drone monte en puissance

Les effectifs sont aujourd’hui de 9 salariés et le chiffre d’affaires n’est, pour l’heure que de 340 000 euros, mais devrait atteindre un million d’euros dès fin 2017.

En nous positionnant sur des marchés de niche nous avons su séduire des clients réputés tels que Dassault, la Lyonnaise des eaux, Vinci et le Grand port maritime de Bordeaux. Mais aussi les investisseurs en levant 600 000 euros fin mars 2015.

R&Drone passe aujourd’hui à la vitesse supérieure grâce à une deuxième levée de fonds qui interviendra dans les deux prochains mois et qui sera de l’ordre de 1,5 millions d’euros. Cela nous permettra de nous développer à l’international et notamment en Australie, au Canada, en Malaisie et à Singapour.

 

Un mini Droneo pour toucher un nouveau marché

Vous connaissez Droneo, notre drone marin capable de cartographier les fonds marins, d’analyser la qualité de l’eau ou bien de contrôler l’envasement des ports et lacs…

Droneo constitue un enjeu environnemental et économique fort puisque les lacs sont susceptible de perdre des millions de m3 si l’envasement est mal contrôlé. Aussi, Droneo permet de réaliser ces contrôles de manière beaucoup plus précise et moins coûteuse qu’en utilisant les techniques traditionnelles.

Si notre modèle classique qui pèse 80 kilos, pour une taille de 1,4  mètre et 12h d’autonomie peut se révéler trop coûteux pour les TPE et PME, notre Droneo mini lui a tous les atouts pour les séduire. Avec un coût d’achat inférieur à 15 K€, notre modèle mini pèse 10 kilos et peut se transporter sur un sac à dos. Il dispose des mêmes fonctions que son aîné, la grosse différence se jouant sur l’autonomie, atteignant les 2h.

 

Retrouvez l’article complet de Sud Ouest sur le Droneo mini en cliquant ici

Leave a Comment

Your email address will not be published.